Vos questions sur le rasage traditionnelJacques

Même si les hommes ont une peau plus épaisse et plus grasse, le rasage régulier et les agressions de la vie quotidienne provoquent sécheresse, irritations et brillance de la peau dès 30 ans. Pour prendre soin de son visage il est nécessaire d’utiliser une seule lame de rasoir au lieu de cinq, d’appliquer des produits naturels plutôt que des gels chimiques, d’appliquer légèrement les produits pour activer la circulation. Au-delà des bienfaits que procure le rasage traditionnel, c’est également une nouvelle expérience du rasage que nous encourageons.

Mais si le rasage traditionnel est une expérience unique aux nombreuses vertus, c’est un art qui suscite de nombreuses interrogations. Voici donc un guide simple pour répondre à toutes vos questions.

Quel devrait être le kit de démarrage pour le rasage traditionnel ?

Un savon, un blaireau et un rasoir de sécurité sont les trois accessoires de base pour redécouvrir tous les bienfaits du rasage traditionnel. Mais comme vous pourrez le constater, il existe des dizaines de possibilités pour chacun de ces ustensiles.
Afin de naviguer facilement dans les choix offerts par ce rituel, nous proposons de cerner l’homme par 4 grands profils. Ces profils vous aideront à visualiser la composition d’une panoplie complète pour un rasage traditionnel réussi, et vous permettront même de personnaliser votre choix en fonction des attentes du futur propriétaire.

Chic Décontracté

        : Elégant et soucieux de lui-même, l’homme Chic Décontracté est enclin à découvrir les nouveautés. Enclin mais prudent, qui aime tester et découvrir progressivement.

En découvrir plus…

      .

Baroudeur

        : Ce qui lui importe c’est d’abord son bien-être, son confort, sa vision. C’est un homme plus réticent, mais quand il est conquis il ne fait pas les choses à moitié.

En découvrir plus…

      .

Costume-Cravate

        : Exigeant, très exigeant, il n’attend que le meilleur, l’excellence, quelque soit le domaine qui l’intéresse.

En découvrir plus…

      .

Noeud papillon

        : Homme fantaisiste, il est un peu à contre courant de la mode, des couleurs et des formes. Parfois il a une moustache, ou peut être une barbe et il lui faut donc des ustensiles spécifiques.

En découvrir plus…

      .

Pourquoi l’utilisation d’un rasoir multi-lames et d’une mousse à raser chimique n’est-elle pas recommandée

Les campagnes marketing modernes nous poussent à penser que les rasoirs multi-lames et les mousses à raser en bombe sont innovants, efficaces et sains pour la peau. Mais si on y regarde de plus près, la conception même des rasoirs multi-lames empêche un rasage propre car les lames sont trop proches les unes des autres et ne peuvent couper correctement le poil, elles l’arrachent. L’utilisateur est donc obligé de passer plusieurs fois, et d’abîmer 5 fois sa peau à chaque passage. De la même manière les mousses à raser chimiques n’ont que pour objectif de faire gagner du temps. Leur raison d’être première n’est pas de protéger efficacement la peau, de l’hydrater ou de l’embellir.
La pratique du rasage traditionnel va à contre courant de ces “innovations” pour retrouver les valeurs et la qualité de cet art. Vous allez découvrir qu’une seule lame au lieu de cinq, que des produits naturels et non chimiques, que l’utilisation d’un blaireau et de produits de soin transforment une peau rugueuse et abîmée en une peau douce, hydratée et protégée. Vous allez aussi découvrir qu’au lieu d’être une corvée, le rasage quotidien peut devenir un réel plaisir et aide à démarrer la journée avec le sourire.

Pourquoi et comment utiliser une huile de pré-rasage ?

L’huile de pré-rasage, que l’on applique avant le savon de rasage, offre notamment une meilleure hydratation pour la peau et une meilleure protection contre les irritations du rasage. De manière traditionnelle, cette huile est facultative : certains hommes l’utilisent fréquemment tandis que d’autres qui ont la peau moins sensible n’en n’éprouvent pas le besoin.
Sur www.temps-dun-rasage.com, nous vous proposons des huiles de pré-rasage fabriquées à base d’ingrédients naturels, de préférence avec une consistance fine pour ne pas altérer la qualité du rasage.

Pourquoi le savon de rasage devrait être étalé avec un blaireau plutôt qu'avec les mains ?

Le blaireau est peut être l’élément clé pour retrouver les bienfaits du rasage traditionnel. Tout d’abord il faut savoir que c’est un vrai plaisir de le passer sur la peau.
Plus concrètement il permet de créer une crème onctueuse qui protège la peau et grâce aux mouvements circulaires sur la peau il permet de masser la partie basse du visage et de l’exfolier tout en douceur.

Quelle taille et quel type de blaireau choisir ?

On peut distinguer plusieurs critères pour sélectionner un blaireau. La taille du manche, la matière, le poids, le prix sont des critères importants qui dépendent du goût et des couleurs de chaque homme. Néanmoins il existe deux critères fondamentaux parmi tous ceux-là : la taille de la brosse et le type de poil.
Quand on parle de la taille d’un blaireau on parle généralement de la taille de la brosse. Celle-ci peut varier de 19 mm pour les plus petites à 30 mm pour les plus grandes. Les petits blaireaux ont l’avantage d’être plus pratiques à transporter et sont éventuellement moins chers (car il y a moins de poils). Néanmoins ils sont moins faciles à utiliser, notamment pour les grandes mains.
Les blaireaux de grande taille ont l’avantage d’être plus facile à manier, et d’étaler plus rapidement la mousse (car le blaireau retient plus de mousse). Même si le prix est légèrement plus élevé, nous le conseillons pour tous ceux qui débutent, car la sensation est plaisante aussi bien dans le maniement que dans son application sur la peau.
Le second critère important est le type de poil du blaireau. Comme le nom l’indique ce sont les animaux, les blaireaux, qui sont à la source du rasage traditionnel. Leur fourrure présente la qualité de conserver l’eau et d’être très doux pour la peau. Sur un blaireau, il existe différentes qualités de poils :

      * Le « Pure badger » (pur gris) : Un poil court, relativement doux et de couleur gris foncé. Ce poil provient du ventre de l’animal, dont il couvre 60%. C’est le poil le plus couramment employé pour la confection des blaireaux de rasage et c’est aussi le moins cher.
      * Le « Best badger » (gris premier choix) : Un poil de meilleure qualité que le pur gris, plus long qui couvre 20 à 25% de la peau de l’animal. Les soies se différencient du pur gris par une couleur plus claire. Il est également plus épais et plus long. Son poil un peu plus dur permet de travailler facilement le savon et de bien exfolier la peau. C’est une belle qualité pour débuter le rasage.
      * Le « Super badger » : Un poil de la même provenance que le « Best badger », mais il est sélectionné et trié de telle sorte que les blaireaux de rasage confectionnés à partir de ces poils sont d’une plus grande douceur, et produisent une meilleure mousse.
      * Le « Silvertip » (pur argenté) : Très doux et très fin, ce poil provient du cou et de la poitrine de l’animal. Il est extrêmement prisé donc plus onéreux. Ce type de blaireau procure les meilleures expériences de rasage traditionnel.

Le savon de rasage est-il meilleur que la crème de rasage ?

La question du choix entre la crème et le savon de rasage est le plus souvent une affaire de goût personnel car pour peu qu’on utilise des produits de qualité, les deux produisent une mousse agréable et exploitable. Néanmoins si nous devions préciser les caractéristiques bien spécifiques de chacun, nous dirions que le savon à barbe offre une peau plus lisse et facilite le rasage, tandis que les crèmes offrent légèrement plus de protection pendant la journée.

Notre conseil est d’essayer les deux et avec le temps une préférence naturelle se fera.

Qu'est ce qu'un rasoir de sécurité ou rasoir de sûreté ?

Le rasoir de sécurité est constitué d’une garde qui limite l’exposition de la lame de rasoir réduisant ainsi les risques de blessure. La lame du rasoir de sécurité est à double tranchant, c’est la raison pour laquelle vous trouverez parfois la dénomination “rasoir DE”, qui signifie Double Edge en Anglais, soit double tranchant. L’inventeur du rasoir de sécurité n’est autre que King Camp Gillette qui donna le nom à la célèbre marque de rasoir. Inventé au début du 19ème siècle il est le modèle de référence à partir des années 1970 et reste aujourd’hui un des rasoirs les plus populaires pour retrouver tous les bienfaits du rasage traditionnel.

Comment choisir un rasoir de sécurité ?

L’expérience d’un rasoir de sécurité se compose de la qualité de la coupe, de la sécurité à l’utiliser et enfin du plaisir à le manipuler. Tous les rasoirs sélectionnés sur www.temps-dun-rasage.com respectent ces critères mais également le juste équilibre. Notre offre ne compte que les rasoirs qui savent allier la légèreté au poids, pour offrir un confort d’utilisation tout en coupant le poil au plus près.

Quel rasoir pour une peau sensible ?

La plupart des hommes pensent avoir la peau sensible, surtout s’ils se rasent de manière standard (rasoir multi-lames + mousse à raser chimique). Néanmoins, revenir à un rasage traditionnel avec des produits de qualité va leur permettre de protéger leur peau et cela dès le premier rasage.
Une fois le rasage traditionnel (re)découvert, de nombreux ajustements existent pour améliorer encore et toujours l’expérience. Ainsi il existe des lames encore plus légères pour la peau, mais également des protections supplémentaires naturelles comme les huiles de pré-rasage par exemple.

Combien de passes faut-il faire quand on se rase avec un rasoir de sécurité ?

Généralement un rasage traditionnel nécessite seulement deux passes. Le premier dans le sens du poil et le second à rebrousse-poil.
Néanmoins, certaines personnes aiment faire une troisième passe pour avoir la peau la plus douce possible. D’autres personnes n’aiment pas passer contre le sens du poil.
Vous l’aurez compris la bonne pratique vient avec l’expérience. En fonction de la densité de sa barbe, du nombre de rasages par semaine, du temps alloué et de la sensibilité de la peau votre chaque homme découvrira le parfait équilibre.

Combien de rasages peut-on faire avec une lame ?

En moyenne, une lame de rasoir traditionnel peut supporter 5 à 7 rasages. Néanmoins, cela dépend beaucoup de l’homme qui l’utilise. Certains hommes ont le poil fin et souple et la lame ne s’abîme que lentement ; au contraire, d’autres ont une pilosité plus drue et la lame s’abîme naturellement plus vite. On peut également distinguer les hommes perfectionnistes qui veulent des lames toujours parfaitement aiguisées. D’autres hommes peuvent encore utiliser leur rasoir même quand la lame est émoussée.
Point important : Comme vous le constaterez rapidement, le coût de changement de ces lames est réellement moins onéreux que pour le rasage standard (Qui, il faut l’avouer, pousse un peu à la consommation).

Quels sont vos conseils pour savoir quand changer de lame ?

Après quelques utilisations on peut commencer à comprendre les mécanismes du rasage. Si l’on constate pendant le rasage que :

    * Tous les poils ne sont pas bien coupés dès le premier rasage
    * Le rasoir est trop doux
    * Les poils ne se font plus arrachés (Sensation de tiraillement)
    * Il est nécessaire de forcer

Verdict : Il faut probablement changer de lame !

Pourquoi est-il fortement conseillé d’utiliser un baume après-rasage ?

Le mouvement circulaire du blaireau sur la peau permet notamment d’exfolier la peau en polissant les cellules mortes de la peau. Cela améliore la qualité du rasage, avec une lame qui glisse sur la peau et exfolie tout en douceur.

Une fois le rasage terminé, les cellules mortes ont disparu et la nouvelle peau doit être hydratée et protégée. C’est pour cette raison que www.temps-dun-rasage.com conseille d’utiliser un après-rasage. Il faut bien se rincer la peau pour nettoyer et tonifier la peau, puis appliquer un baume après-rasage pour hydrater et apaiser la peau.

Pourquoi est-il important de s’initier au gommage ?

Si les vertus du gommage sont bien connues des femmes, il serait temps que les hommes s’y mettent. Le gommage sert à éliminer les impuretés et améliorer l’action de la crème hydratante. Mais dans le cas de la barbe, il sert également à éviter les poils incarnés.

Notre conseil : un gommage par semaine avec un exfoliant pour visage.