Comment ne pas avoir la barbe qui pique ?Romain

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, se forger un vrai style avec une barbe bien fournie, n’est pas chose facile. Pour certains la phase de pousse peut être vécue comme un calvaire, pour d’autres c’est de tenir sur la durée qui peut s’apparenter à un chemin de croix. La raison ? Ces satanés poils qui grattent, cette barbe qui pique à la repousse. Tu sais parfaitement de quoi il s’agit. On parle du froncement de sourcil de ta chérie, l’air sévère, à chacune de tes approches pour lui délivrer un doux baiser. Ou encore du sentiment fort incommodant que représentaient les embrassades de grand-maman. Alors que faire ?

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des moyens très simples pour porter la barbe sans que ce ne soit désagréable pour toi et ton entourage. Et cela ne te demandera qu’une poignée de minutes par jour.

Pour commencer, il faut comprendre pourquoi la barbe pique ?

1- Le manque d’entretien

2- Une mauvaise hydratation

3- La dureté de l’eau du foyer

4- L’utilisation de produits pas adaptés 

Comparée à tes cheveux, la pilosité du visage est de nature bien différente. Le poil est sensiblement plus épais, robuste et rêche. Il est donc normal de part sa texture qu’il soit moins doux au touché.

Au delà de ça, il y a plusieurs facteurs qui entrent en ligne de compte, qu’il convient de connaître pour pouvoir ensuite mieux les combattre.

Le manque d’entretien est sans doute le facteur le plus impactant. Avis aux esprits les plus fainéants; comme tout bon jardinier entretiendra régulièrement son potager il serait impardonnable pour un barbu en herbe de laisser son futur terrain de jeu en friche. D’abord c’est une question d’hygiène, parce que la barbe est aux premières loges pour tout un tas de trucs. (Un peu comme l’étudiant du premier rang qui esquive les postillons de la prof d’allemand). On peut citer quelques exemples comme les intempéries (la pluie, le vent, le froid) qui viennent assécher ton petit poil; La sauce BBQ du burger qui s’invite un coup sur le t-shirt, un coup sur le menton. Ou encore lorsque tu te passes régulièrement les mains, pas toujours propres, dans la barbe. C’est très simple. Une barbe douce et soyeuse c’est avant tout une barbe saine et entretenue. 

Ensuite c’est une question d’allure. Comment veux tu qu’une barbe puisse être agréable au contact de la peau avec un poil dans le zig, un poil dans le zag, les fourches pointées vers l’ennemi? 

Autre facteur, la mauvaise hydratation. Je suppose que je ne t’apprends rien si je te dis qu’une barbe insuffisamment hydratée assèche le poil et le durcit. Par contre tu n’avais peut-être pas envisagé, que si c’est ton corps tout entier qui souffre d’un manque d’hydratation, cela va aussi impacter la qualité de ton poil et ta barbe sera d’avantage rugueuse au touché. Il est donc nécessaire de faire attention à ton hygiène de vie, de veiller à bien t’hydrater. Et devine quoi ? Ca passe avant tout par boire…de l’eau !

On reste dans la thématique aquatique avec le troisième facteur. La dureté de l’eau lorsque tu te laves. En fonction de la zone où tu habites, tu peux rencontrer des eaux plutôt dures ou plutôt douces (voir carte ci-dessous). Plus la teneur en calcaire est élevée, plus l’eau est dite dure. Et une eau dure aura tendance une nouvelle fois à rigidifier ton petit poil. Généralement on ressent que la barbe est plus difficile à coiffer, moins lisse et donc plus irritante. Il conviendra alors de compenser avec des produits plus qualitatifs et dédiés spécifiquement à l’entretien de la barbe.

C’est d’ailleurs là où le bas blesse. Il existe, un mauvais penchant masculin à utiliser des produits qui ne sont pas adaptés, ou pas suffisamment qualitatifs pour l’entretien de leur barbe. Je te conseille de bien regarder ce que tu appliques sur ta jolie p’tite peau. Lis bien la composition et oriente toi vers des produits simples. Pas besoin de cent cinquante mille ingrédients. Privilégie les origines naturelles aux composés chimiques douteux. Tout ce qui est à base d’alcool est à proscrire pour sa tendance à assécher le poil. 

On te mets aussi en garde contre les peignes plastiques de mauvaise qualité. Ils accentuent les fourches et font friser le poil. A bannir pour qui rêverai d’une une barbe lisse.

Si tu souhaite corriger le tir et t’équiper correctement, jettes un œil à notre section Côté barbe sur Temps d’un Rasage.  

Barbe qui pique, que faire ?

1-Se laver la barbe

2-Hydrater pour adoucir sa barbe

3-Couper les fourches

4-L’utilisation de produits adoucissants

5-Sculpter sa barbe

Se laver la barbe

Lave toi la barbe au minimum 2-3 fois par semaine, et plus si tu pratiques une activité physique régulière. L’objectif ici, en plus de se débarrasser de toutes les impuretés, est de revitaliser le poil ce qui va permettre de l’adoucir.

Et surtout, ne transforme pas la douche en bains turcs ! Une chaleur trop intense ressert les pores de ta peau et limite la sécrétion d’huile naturelle qui répond au doux nom de sébum. Très utile pour tes poils, le sébum les nourrit, les hydrate et les fortifie. Ils s’en retrouvent plus souples et plus faciles à coiffer, nous sommes sur la bonne voie pour obtenir une barbe douce.  

Nous t’en conjurons, n’utilise pas n’importe quel shampoing ! L’avantage du shampoing à barbe, c’est sa douceur. Il est moins abrasif, il protège mieux le poil et la peau qui se trouve en-dessous. Surtout, il contient des agents hydratants qui réduisent la sensation de démangeaison, adoucissent les poils pour une barbe plus soyeuse. Le petit plus ? Ce petit parfum de virilité qui règne dans la salle de bain après utilisation.

Et on n’oublie pas de bien rincer à la fin. Du shampoing qui reste dans la barbe, c’est le risque d’assécher son poil. La belle affaire…

Si tu souhaites approfondir le sujet nous t’avons préparé un guide au petit oignons sur comment laver sa barbe.

Petite pause hydratation

Comme dit plus haut, se focaliser sur l’hydratation de la barbe est une chose, mais cela ne servirait à rien si tu bois comme un chameau, c’est à dire bien trop peu. Essaye de faire l’effort de conserver ton corps bien hydraté. 

Après la douche nous t’invitons à tester l’huile à barbe. Veille à ce que ta barbe soit bien sèche pour une efficacité maximum. Une application quotidienne te permet non seulement de nourrir ton poil et de l’hydrater mais cela remplit aussi les mêmes fonctions pour la peau qui se trouve en-dessous. Bien souvent la sensation désagréable de la barbe qui pique et des poils qui tiraillent vient en premier lieu de la peau. Si tu arbores plus qu’une barbe de 3 jours, l’huile à barbe reste LE seul moyen d’entretenir la peau efficacement. 

L’huile à barbe c’est aussi ce qui rendra toute sa douceur et son éclat à ton pelage. Tu peux nous croire, dès la première utilisation tu sentiras une réelle différence au touché. 

La coupe des poils rebelles

Autre petit rituel d’entretien bon à prendre pour rendre ta barbe plus lisse est de couper les fourches et autres poils en rébellion. Petit zoom sur l’extrémité de tes poils de barbe, tu remarqueras que tout au bout, certains semblent se séparer en deux. Ce phénomène tout à fait naturel, peut créer à lui seul des disputes conjugales tant il peut être irritant pour ta moitié. #Lecouplevitbien. Sache que pour une fourche, elles sont capables d’en faire tout un foin.

Dans ce cas, rien de tel qu’un petit ciseau de précision pour discipliner le tout.

L’atelier sculpture

Et voici le dernier tips que l’on te propose pour ne plus avoir de barbe qui pique. Particulièrement adapté pour les barbes fournies, le baume à barbe procure les mêmes bienfaits que l’huile avec le petit avantage de permettre de modeler et structurer le tout à ta sauce. C’est le double effet kiss-cool. Plus facile ainsi de lisser le poil, et de discipliner les plus récalcitrants.  De la même manière que pour l’huile, on préconise une application sur barbe sèche pour bénéficier de son plein effet adoucissant. 

Voilà un guide qui nous l’espérons tombera à pic, et te permettra de gratter quelques conseils utiles pour vivre ta meilleure vie de barbu.